dimanche 14 novembre 2010

Fffffft, sous le nez.

Sans mystère, "fffffft, sous le nez", littéralement.

"ffffffffft", c'est le bruit (dans ma tête) que fait un article (parmi tant d'autres) qui vient de me passer sous le nez.

Là, je parle de Zara ou plutôt leur webstore.

 http://www.zara.com/

La mise en place d'une boutique Zara en ligne, c'était un peu l'évènement de l'année sur le web (en terme de mode). On en a parlé (beaucoup) en amont, genre je fais monter la pression attention c'est THE truc qui va révolutionner ta vie. Mouais..

Je ne vais pas me risquer à faire une analyse de la stratégie marketing vs. accroissement des profits  mais j'ai l'intime conviction que Zara a lancé sa boutique en ligne pour tenter de contrer la montée en flèche (ou flash, ça peut marcher aussi) des cyber-boutiques british (là, comprenez que ASOS prend sérieusement de l'ampleur.. la baisse des frais de port vers la France à seulement 3€ c'était un très gros signe quand même) entre autres.

Alors non, je ne guettais pas le compte à rebours de l'ouverture de la boutique Zara 2.0, j'en suis pas à ce point.
J'y ai fait mon premier tour quelques temps après, quand toutes les tailles standarts n'y étaient plus (...).

Constat: le site est très (trop?) bien fait.

En temps normal, quand je rentre dans une boutique Zara lambda, je jette un coup d'oeil à l'ensemble de la boutique (tel un scan), je sais déjà qu'il y a au moins un (+ beaucoup d'autres) article avec  lequel je vais repartir, c'est un fait.

Il y a des fois où j'me décourage très vite, si je vois qu'il y a beaucoup de monde, que c'est le bordel, qu'il y a 15 meufs devant toi pour essayer juste un jean et deux tee-shirts, qu'il fait chaud et que j'ai clairement pas la foi pour affronter tout ça, c'est net, je rebrousse chemin.

Avec le webstore, aucun de ces désagréments n'est possible, en fait, il manque juste les cabines, oui dans un fanstame d'acheteuse compulsive je rêve parfois de pouvoir passer ma main à travers l'écran et prendre la robe, oui là, celle-la, celle qui me fait de l'oeil et qui veut absolument que je l'achète (si si je vous assure, elle m'implore pour je sorte ma CB), n'étant pas schizophrène ni consommatrice de substances hallucinogènes, je sais que c'est parfaitement impossible.

En tant normal, il y a toujours de belles pièces chez Zara à des prix très abordables, alors sur la webstore, ces belles pièces prennent toute leur valeur.
Sur un fond neutre, portée sur une mannequin longiligne et sans tête, cette jupe est sublissime.
Oui, au fond de toi, tu sais que tu ne fais pas un 32 et qu'avec tes petites fesses rebondies ça rendra pas tout à fait pareil mais c'est pas grave, tu te dis que CETTE jupe est faite pour toi.



Ils savent y faire les coquins, on peut te rendre addict avec juste un fond neutre et une mannequin longiligne et sans tête, c'est très très fort.

Alors comme c'est tout beau tout beau, t'as envie de tout, tu balances, sans réfléchir, absolument tout ce qui te fait envie (degré d'envie variable, va du "mouais, ça pourrait être pas mal" au "j'le veux et si j'l'ai pas je porte plainte contre Zara pour publicité mensongère + réclamation d'indemnités pour préjudice psychologique"), dans le petit panier, en haut à droite.

C'est ce que j'ai fait, j'ai rempli mon panier avec tout ce dont j'avais envie.
J'en suis actuellement à un panier de 26 articles pour un montant total de 995,65€, frais de port compris bien sûr (je tiens à préciser que pour l'intégralité de ma commande, si suite il y a, je ne paiera que 3,95€, la classe). Je m'applaudis, je n'ai pas dépassé la barre critique des 1000€ (clap clap clap clap).
Je dis même oui au mocassin léopard (mais non au mocassin en poulain), pour eux c'est MOCASIN LEOPARDO.. lacune de traduction j'imagine.


Soit dit en passant, ce n'est qu'un panier théorique.
Oui, j'y ai balancé tout ce que je voulais, mais non je n'achèterai pas tout surtout parce que la plupart des articles ne sont plus disponibles dans ma taille.

La taille c'est bien le fond du problème, c'est de là que vient mon "fffffft, sous le nez".

J'essaye de devenir plus raisonnable avec le temps alors j'essaye de shopper raisonnable aussi, c'est parfois plus facile quand c'est du shopping virtuel d'ailleurs.
Alors oui, tu peux tomber en pâmoison devant un magnifique manteau, mais tant que tu ne l'as pas essayer ça ne peut pas être THE coup de foudre, pas chez moi en tout cas.

Le coup de foudre vestimentaire, en l'occurrence on va prendre l'exemple
d'un manteau:
Je tombe littéralement en arrêt devant LE manteau, j'me dis qu'il est trop beau (voire parfaitement parfait), je ne peux me résoudre à ne pas l'essayer.
S'il n'y a pas ma taille, le fantasme s'arrête là.
S'il y' a ma taille je l'essaye, et là, BAM, c'est le rêve. Le manteau te va nickel de chez nickel, tu as maintenant du mal à imaginer la saison sans lui, t'as même du mal à l'enlever là tout de suite, et alors quand des gens te disent qu'il te va bien, c'est le summum, tu te dis que toi et LE manteau vous allez vivre une belle histoire.
Le prix? C'est la deuxième phase, en même temps, je connais à peu près l'ordre des prix de chaque marque alors j'évite certains stands qui vendent du rêve en plein hiver.

Là, sur le Zara webstore, le coup de foudre n'est pas complet, donc forcément tu te lances avec moins d'aisance, tu prends le temps de réfléchir, tu préfères attendre le lendemain histoire de voir si t'as encore envie d'acheter le truc qui t'as tapé dans l'oeil.

Tu reviens le lendemain, et là, drame, il n'y a plus ta taille (alors qu'elle y était encore la veille).
Fffffft, sous le nez.
Au moins, le choix est vite fait, pas d'achat aujourd'hui.
Je réalise que ce petit duffle-coat à même pas 70€ me plaît vachement quand même.


Mais plus de S, je tenterai bien le M mais j'ai au fond de moi, je sais que je ressemblerai plus à un marin-pêcheur sur stand de Rungis qu'à Blair Waldorf...

Quand tu fais partie des tailles les plus prisées, avec le Zara webstore, t'es condamnée à agir vite.

Et puis, quand il est question de webstore, c'est pas comme dans la vraie vie, tu peux pas négocier en disant "ouais mais regardez M'sieur, il en reste un dans la vitrine et c'est ma taille, siouuuuplait (+ regard très humide)!" qui fonctionne presque à chaque fois.

Là, c'est quand même vachement plus délicat, j'me vois mal écrire un mail à Zara France avec en gros une phrase qui dirait "j'suis sûre que le manteau sur la mannequin longiligne et sans tête est à ma taille, faites un effort, soyez sympas", pas envie d'être radiée.

J'vais donc me contenter d'attendre, sans trop guetter les arrivages, j'vais finir par l'oublier ce duffle-coat.. puis il me reviendra à l'esprit alors que la taille S aura encore disparue.

Miséricorde.

La musique me consolera donc, en ce jour peu propice à la folie (cf. la météo):







1 commentaire:

MARIEKE a dit…

J'adore Vampire WE.
Et le Zara Store m'a fait craqué. je suis repartie avec le chemisier brun sans col, et des bottines en cuir et daim magnifique. En fait, ça m'a permis de trouver vite fait des trucs sympas, puis d'aller les essayer et acheter en boutique sans perdre du temps à CHERCHER.