mercredi 20 avril 2011

Salut, j'suis blogueuse-chroniqueuse.

Voilà 5 jours que je n'ai pas actualisé mon blog. 5 jours sans même poster une connerie. C'est fou.
C'est pas l'envie qui m'en manque tu sais, j'te dirais même que dans ma tête j'ai tout un lot d'articles sauvegardés en mode "brouillon" qui ne demande qu'à être publié.
Le truc, tu vois, c'est le manque de temps.
Enfin, le manque de temps ET la procrastination. Cette fichue procrastination.
Comme les articles, ça se poste pas par la force du saint esprit et que je n'ai pas encore trouvé d'adaptateur USB pour relier mon cerveau à mon PC et bien voilà, on en arrive là, 5 jours sans poster. J'te dirais en même temps que 5 jours, ce n'est que 5 jours alors on va pas en faire tout un foin.

Initialement, ça fait 5 jours que j'veux t'annoncer à toi, cher lecteur infidèle, une grande nouvelle.
Enfin, une grande nouvelle, tout est relatif, si tu te risques à la comparer à l'annonce officielle du mariage princier (celui de Monaco, pas l'autre), bien entendu, elle te paraîtra insignifiante, au moins aussi insignifiante que le menu hebdomanaire affiché au Restau U que tu ne fréquentes pas.

Là, j'voudrais bien un roulement de tambour steuplé, histoire de faire de ce moment un truc un peu solennel quand même.

Aucune onomatopée pour le roulement tambour? Fais chier. J'vais donc te demander, à toi, cher lecteur infidèle, de faire preuve d'un peu d'imagination.

... (là, c'est le roulement de tambour)

Je suis blogueuse-chroniqueuse.

Hin hin, je sens que tu t'interroges sur la signification exacte de ce statut. Attends, j'vais t'éclairer.

Séparons donc la chose, en deux parties.


Partie 1: Je suis blogueuse.

(T'as la haine, il servait à rien ton roulement de tambour pour celle-là.)

Je suis blogueuse, c'est pas une surprise, tu es même en train de  lire le fruit de cette activité. Je ne vais donc pas m'étendre sur ce point, j'voudrais pas te perdre tu vois.
Cependant, je voudrais éclaircir un point qui obscurcit un tantinet mon côté Bescherelle humain (maimes çi tu nautera queue je noeuds suit pas unfaï-ible).
Comment, précisément, suis-je censée écrire le mot "blogueuse"?
"Blogueuse", "bloggeuse" ou s'en branle?
Même si j'crois qu'au fond, on s'en branle, tu me laisseras choisir, j'suis sur mon territoire quand même.
Donc comme tu l'auras constaté, j'ai penché pour le côté francisé, "blogueuse" parce que l'autre, version anglophone j'm'y fais pas puisque dans ma p'tite tête de frenchy je lis "blojeuse" tout comme je lis "Ferjie".

Bref, j'ai dit qu'on s'en branlait. Passons donc à la partie 2, la plus excitante (pour moi).



Partie 2: Je suis chroniqueuse.

Les roulements de tambour, c'était pour celle-là.

Je suis désormais chroniqueuse depuis une semaine. Chroniqueuse pour le e-magazine du site U Got A Wish qui a ouvert il y a très peu. En cliquant sur le lien pré-inséré, tu te rendras compte que ce site est supra stylé, dans la veine de Vestiaire De Copines mais en mieux puisqu'il s'inscrit dans une optique de "social shopping", il s'avère donc bien plus ludique et plus riche par sa démarche. Bien entendu, le contenu du site n'est pas encore très étoffé mais faut bien laisser le temps au temps, il vient juste de faire son entrée sur la toile. J'dis ça, j'dis rien mais ça sent quand même le succès non?

Bref, U Got A Wish possède un e-magazine (que tu peux à l'aise mettre direct dans tes favoris) dans lequel on retrouve tout un tas de rubriques: Actu Mode, Art, Beauté, Cahier des tendances, Chroniques d'hommes, Cinéma, Dans le dressing de..., Green Shoppeuse, Inspirations Créateurs, Le corner des enfants, Musique, Photographie, Post-it, Sport, Street Looks, Visions de mode, Voyage.

Bien sûr, comme tout ce qui vient d'être lancé, il faut le temps de trouver ses marques, c'est pourquoi le début a été un peu difficile puisque la rédaction a été submergée d'articles (équipe de choc oblige) et par conséquent, tous les articles n'ont pu être publiés en temps et en heure.
Cependant, puisque tout se met en place petit à petit, en théorie, vous devriez retrouver mes articles tous les mardis et samedi.
Oui, je joue sur plusieurs fronts. Si tu suis mon blog, cher lecteur infidèle, tu devrais facilement pouvoir les déduire.
...
T'y es?

Oui, parfaitement, Actu Mode ET Musique. (J'veux croire en toi alors je déduis que t'avais forcément les bonnes réponses)
Actu Mode le mardi. Musique le samedi.

Voici mes premiers articles:
- Une indienne dans la ville
- The Weeknd.

Pour ton info, je suis pour le "like" alors si tu as le sens du partage, n'hésite pas à faire tourner l'adresse.

Par ailleurs, tu constateras, si tu lis les articles ci-dessus, que je reste fidèle à moi-même, tout comme les autres auteurs, c'est aussi ça qui fait la richesse du magazine U Got A Wish.
Les articles que j'écris pour U Got A Wish sont des articles que je pourrais écrire pour mon blog, il est par conséquent, assez probable que ce dernier soit légèrement moins actualisé (même si j'ai du stock dans le cerveau) mais TOUJOURS d'actualité puisque mon blog est mon espace de liberté où j'peux dire "PUTAIN DE BORDEL DE MERDE LA CHATTE A SA MERE LA PUTE", si ça me chante, alors que pour mes chroniques, tu comprends, je m'abstiens.

Bref, je tiens avant tout à remercier Kenza, grâce à qui j'ai la chance de faire partie de l'aventure U Got A Wish (qui, j'en suis sûre, sera belle), et bien évidemment, l'équipe U Got A Wish pour la liberté laissée à ses chroniqueurs.


Tiens, PROCRASTINATION, prends-toi ça dans la face pétasse:




KISSLOVEPEACEDANSTONCOEURCHAUD.

3 commentaires:

simplemaissophistique a dit…

Moi je dis bravo, t'écris bien et c'est sympa de te lire. Alors bravo pour ton statut de chroniqueuse :)

Et moi j'écris "bloggeuse" façon anglophone donc.

Xx.

Solenn a dit…

Il était cool ton article sur le crochet, ça m'a grandement donné envie d'en acheter (normal, Solenn le panier percé BONJOUR).

Floriane a dit…

Merci à vous les filles! :)