vendredi 3 décembre 2010

Moi vouloir être chat.

Quand je vois la vie de mon chat (à vrai dire c'est une chatte mais ça peut paraître tendancieux quand le mot "chatte" dès la première phrase alors je préfère la masculiniser pour le coup), ça me laisse rêveuse.

C'est une princesse, une vraie (et pourtant, elle est loin d'avoir un pedigree).


My little lion

Nous, sa famille, on est comme ses sujets. Pendus, comme d'humbles serviteurs, au moindre de ses désirs (= miaulements).
Et ses désirs, la princesse sait les exprimer, très clairement.

Le miaulement, c'est son arme. Une arme psychologique.
 Elle nous a à l'usure rien qu'avec ça.
On dit des chats que ce sont des animaux sournois, c'est peut-être à cause de ça. En tout cas ça vaut pour la mienne parce qu'à part des miaulements qui vous ont à l'usure, elle n'a pas le coup de patte gratuit, c'est une boule de douceur, en tout point.
Je reconnais que ses miaulements peuvent être justifiés, c'est vrai, elle est glouton et c'est pour ça qu'on la rationne mais sans déconner, vous connaissez des chats qui miaulent, miaulent, miaulent et miaulent encore, de surcroît de plus en plus fort, pour réclamer une dose supplémentaire alors qu'ils n'ont pas encore digérer la précédente?
C'est à cause de ça que c'est une princesse, c'est parce qu'au fond, on fait tout ce qu'elle veut. Elle est douée et s'il  y avait que la bouffe ce serait trop simple.. elle miaule aussi pour sortir, rentrer, resortir, rerentrer,  pour se coucher sur vous (oui, elle impose une position adéquate pour SON bien-être).

Ces miaulements intempestifs sont certes,  son seul moyen de communication, mais ils vous tapent sur le système jusqu'à vous rendre dingue au point de penser "mais  putain pourquoi j'tai embarquer toi?!", phrase à laquelle la princesse pourrait vous répondre par un simple "parce que j'étais un chaton orphelin SDF (potentiel affectif cas soc' ++), que tu m'as touché une fois, que je t'ai suivi et qu'avec mes yeux humides t'as pas pu me laisser". Avec les chatons, on est foutu dès le départ.



Mais, franchement, ce chat est une crème, une vraie.
Elle a le poil aussi doux et duveteux que celui d'un lapin.


Elle s'impose dès le petit-déjeuner pour mon  plus grand plaisir. Mes genoux lui appartiennent.
Elle est tendre à souhait quand elle vous chatouille le visage avec ses moustaches pour vous réveiller.
Elle ne sait pas vraiment ronronner, ça fait d'elle un chat unique.
Elle me détruit tous mes pulls en "patinant" mais c'est pas grave c'est par amour.
Elle s'impose quand je suis à l'ordinateur. Encore une fois, mes genoux lui appartiennent.
Elle est toujours propre et sent toujours bon, excepté peut-être, je dois bien l'avouer, quand elle vient de manger et quand elle baille.

Elle aime la brioche, la mousse au caramel, les raisins secs, le ketchup mais pas le poisson.
Elle ne tolère aucune autre forme de vie animalière sur son territoire mais ce n'est pas pour autant qu'elle se bat, elle préfère nous prévenir pour qu'on vienne la défendre (depuis qu'elle a vu qu'on jetait des verres d'eau sur  les visiteurs agressifs, elle sait qu'on est là pour elle).
Elle ne sait pas chasser. Observer, c'est plus simple.



Elle joue comme un chaton.

Salvia cat on Flickr


Elle pense être impressionnante quand elle se met à grogner comme un chien quand la porte sonne.
Elle dort, beaucoup, dans des positions et des endroits improbables et je pourrais la regarder, comme ça, des heures.




T. TAURI via Flickr
Elle est bienveillante.


My sweet cat

Elle se passionne pour des choses improbables (va du crouton de pain à la télé en passant par l'ordinateur)



Elle rentre tous les soirs mais se la joue insaisissable quand elle sait qu'on part en vacances, elle s'en fiche, elle sait très bien qu'on l'attendra (côté sournois ++), qu'on ne partira pas tant qu'elle ne sera pas rentrée.




Elle s'impose au coucher, quitte à t'attendre, assise, devant le lit, c'est son rituel.

Theskywatcher via Flickr

Bref, mon chat est extra au point de convertir les anti-chats parce qu'en fait, mon chat, c'est un chat-chien (cf, la bienveillance, le grognement, la fidélité et l'affection dont elle fait preuve).


Ca fait un peu post "love", j'avoue mais ça doit la être la Brigitte Bardot qui someille en moi.
Mon chat a une vie de rêve, c'est un peu grâce à nous, c'est vrai, mais elle nous le rend bien.

Mon chat est une  princesse  mais je  l'aime (la phrase de conclusion gnan-gnan à souhait, promis, je ne conclue pas avec une chanson pathétique).

C'était l'instant câlin-trop-chou-j'aime-tes-moustaches-chat-chat-mais-promis-j'en-refait-plus-un-comme-ça.

4 commentaires:

Julia a dit…

Oh, mais moi j'adore ça les moments gnan-gnan sur les chats! J'ai trop craque pour les photos: )

Floriane a dit…

Oui, les photos sont très belles mais quand je les ai vu j'ai pas tout de suite à penser à noter toutes les sources.. Alors elles ne sont malheureusement pas toutes légendées et c'est bien dommage parce que la plupart des photos sont faites par des gens beaucoup d'autres photos tout aussi sublimes, je ferai plus attention la prochaine fois.

:)

Bilymu Street a dit…

Je craque pour celui aux yeux bleus!
Magnifique ;)

MARIEKE a dit…

Photos superbes.
Mon chat est un amour aussi.